Fermer le menu
    chauve souris.jpg

    La chauve souris

    url billetterie
    Toutes les dates
    Mer 05 juillet 21h30Jeu 06 juillet 21h30Ven 07 juillet 21h30
    Tarif : 

    3 séries: TP: 47€, 34€, 15€ -TR: 42€, 29€, 10€

    Lieu : 
    Montpellier > domaine d'O
    Entrée : 
    nord
    Durée : 
    2h30 avec entracte
    Restauration : 

    Une restauration légère est proposée tous les soirs de spectacle une heure avant la représentation et une heure après la représentation.

     

    De : 
    Johann Strauss
    Par : 
    Association Folies lyriques

    Opérette viennoise… N’y aurait-il pas là un parfum de pléonasme ? Comme s’il pouvait y avoir une autre patrie de l’opérette que la ville de la valse, de l’insouciance, de l’élégance des crinolines et des uniformes à brandebourgs… En cette année 1874, quand Vienne découvre La Chauve-Souris, Paris s’est abîmé dans sa guerre perdue et sa Commune sanglante. Alors c’est dans la capitale impériale que, désormais, on danse, on chante, on entraîne les masques dans des tourbillons de plaisir.
    Et quel plus beau tourbillon que celui de La Chauve-Souris ? Quel plus beau fracas de fête que celui conduit par Johann Strauss-le-fils, lui qui faisait valser princesses et lingères sur des mélodies impossibles à oublier une fois, une seule fois, entendues ? La Chauve-Souris, c’est cela : un long cortège de noceurs en goguette, de masques derrière lesquels, comme jadis chez Mozart, s’égarent épouses et maris, d’aristocrates désabusés et de soubrettes délurées. Valsez passions ! Valsez amours !
    Et peu importe l’intrigue, peu importe cet extravagant costume de carnaval, ce déguisement de chauve-souris qui appelle de sombres vengeances : c’est bien le dernier emprunt de Vienne à Paris puisque l’idée vient de Meilhac et Halévy, les librettistes d’Offenbach. Mais c’est Vienne désormais qui boit le champagne, Vienne qui danse… Et c’est Strauss qui mène le bal. Éblouissant. Viennois…

    Distribution

    Direction musicale: Jérôme Pillement
    Collectif 1B2P/TragédieMonstre :
    Mise en scène,  Costumes Benoît Bénichou
    Scénographie: Amélie Kiritzé-Topor
    Lumières: Thomas Costerg
    Assistante Mise en scène, Mouvement: Anne Lopez
    Chef de chœur : Jacopo Facchini
    Avec: Armando Noguera, Diana Axentii, Mélanie Boisvert, Nicolas Rivenq, Marc Larcher, Guilhem Terrail, Lionel Peintre, Charles Alves da Cruz, Véronique Parize, Sylvére Santin
    Chœur de l'Opéra national Montpellier Occitanie

    Orchestre national Montpellier Occitanie

    Coproduction

    Folies lyriques et Opéra national Montpellier Occitanie