Fermer le menu
    Ils ont participé : 

    Coup de théâtre au journal // Les sorties de la semaine

    Retour sur "Blanche-Neige ou la chute du mur de Berlin", par Emma Dansac, spectatrice du domaine d'O

    Blanche-Neige ou la chute du mur de Berlin, de la Cordonnerie
    Théâtre Jean-Claude Carrière au domaine d'O à Montpellier

    Un vieux conte revisité
    Un nain de jardin sur scène et puis un « clap, clap, clap et Boum » ! Rire, peur et surprise du jeune public, voici comment commence le conte de « Blanche-Neige » en ce bel après-midi du 14 Décembre 2018 .

    Et si Blanche n’était pas si blanche que cela, mais une adolescente rebelle et renfermée d’aujourd’hui, habillée en gothique ? Et si le prince charmant, Abdel, était joliment orné de boutons d’acné et portait des baskets Stan Smith ? Et si pour une fois l’antagoniste, interprétée par Métilde Weyergans, n’était pas une sorcière au nez crochu mais une quadragénaire devenue la reine d’un royaume « pas si terrible » qui n’est autre qu’une cité HLM. Notre nouvelle héroïne travaille comme hôtesse de l’air et est prisonnière de son quotidien répétitif et déprimant, face à une adolescente qui fugue et vole des nains dans les jardins des voisins. Seul lot de consolation pour la marâtre, le miroir « qui parle » qui trône dans la salle de bain, reflet de sa vieillesse qu’elle refuse.

    On se situe en 1989, un peu avant la chute du mur de Berlin. À la radio, en écho à la difficile réconciliation entre les deux femmes, les infos fusent sur la fin du rideau de fer.

    Quand le théâtre et le cinéma fusionnent
    Disney peut aller se rhabiller ! Avec l’interprétation donnée par la compagnie La Cordonnerie grâce à une multitude d’instruments et d’objets hétéroclites, Métilde Weyergans et Samuel Hercule nous proposent un spectacle sophistiqué qui fait mouche auprès du jeune public. Le conte des frères Grimm est dépoussiéré. Comment ? Les créations de cette troupe Lyonnaise fondée en 1997 fusionnent les arts du théâtre et du cinéma. Sur un grand écran les images du film défilent, et sur scène la bande-son se réalise sous nos yeux, elle prend vie grâce aux acteurs et aux musiciens. Tout est parfaitement ficelé, le rythme est donné par le tapis roulant sur lequel se succèdent différents outils et accessoires qui font naître les divers bruits tels que la pluie, le tonnerre, le bruissement des tissus…

    Ce mélange ingénieux et audacieux entre mythe et réalité, entre cinéma et théâtre vivant captive l’attention des spectateurs. D’où vient cette magie ?

    Nous vous recommandons ce spectacle qui n’est pas seulement pour les enfants, il saura toucher les spectateurs de tout âge car chacun pourra se reconnaître dans les personnages.

    Interview des artistes et prochaines représentations
    Suite à la représentation organisée par le Domaine d’O, les élèves et étudiants invités pour la représentation du 14 Décembre ont pu rencontrer les artistes à la fin du spectacle. La question la plus récurrente à laquelle répond Samuel Hercule est celle de la synchronisation: « Combien de temps avons-nous mis à nous synchroniser ? Je dirais que nous avons mis six mois entre le moment ou nous avons eu l’idée du spectacle et la première représentation ». La deuxième question la plus posée par les étudiants notamment était pourquoi inclure un fait historique dans un conte connu de tous ? Métilde Weyergans nous répond : « Le spectacle est beaucoup plus ludique et beaucoup plus d’actualité lorsque histoires intimes et Grande Histoire s’entremêlent. Pour tous les contes que nous avons repris, nous avons décidé d’inclure un fait historique marquant ».

    La prochaine représentation de « Blanche-Neige ou la chute du mur de Berlin » aura lieu le 14 et 15 Janvier 2019 à l’Entracte, sur la scène conventionnée de Sablé-sur-Sarthe, 16 Rue Saint-Denis, à Sablé-sur-Sarthe, 72300 France.

    Article par Emma Dansac